Le Blog Culturel

Liens

Inscrivez-vous !

Abonnez-vous gratuitement et recevez régulièrement dans votre boite mail un article ou un bon plan culturel à Paris.

Information

Le 05 mai 2009

Musique Classique

Mots-clefs

, ,

Les grands compositeurs de la Musique Classique

Cette sélection non exhaustive a pour but de présenter brièvement les grands compositeurs des grandes époques de la musique : baroque, classique, romantique et moderne. Vous pourrez trouver à la fin de l’article des liens pour aller plus loin.

A Portée d’Art organise aussi des cours d’Histoire de la Musique et d’Histoire de l’Art à Paris.


Jean Sebastien Bach

Jean Sebastien Bach

Bach, Jean-Sébastien (1685 – 1750) : compositeur et organiste allemand, considéré comme l’un des plus grands musiciens de tous les temps. La musique est une tradition familiale : son père est musicien et plusieurs de ses enfants (il en aura vingt) deviendront également des musiciens de renom. Très tôt orphelin, il subvient à ses besoins grâce à ses dons d’organiste. Ses talents de compositeur ne seront reconnus qu’à titre posthume. Il ne s’intéresse pas à l’Opéra qui est alors le genre musical le plus plébiscité et lucratif. Il se consacre essentiellement au contrepoint. Sa production demeure aussi variée que rigoureuse, aussi sensible que savante. Parmi ses œuvres principales, on retient La Passion selon Saint-Mathieu,  L’Oratorio de Noël, les partitas pour clavecins et les Concertos Brandebourgeois.

Ludwig Van Beethoven

Ludwig Van Beethoven

Beethoven, Ludwig van (1770 – 1827) : cet illustre compositeur allemand fait symboliquement  la charnière entre la musique dite de la période classique et la musique romantique. D’un tempérament fougueux et solitaire, il offre au monde quantité de sonates (32), de quatuors (17), de concertos pour piano (5). Ses neuf symphonies représentent ses œuvres les plus célèbres.  « Ce sourd entendait l’infini » disait Victor Hugo…

Brahms, Johannes (1833 – 1897) : d’origine allemande, il est l’ami de Schumann et Liszt. Il incarne la haute tradition romantique. Son œuvre se veut puissante, émotionnelle, sensible. Il écrit des concertos, des lieder, de la musique chorale et le fameux Requiem allemand.

Debussy, Claude (1862 – 1918) : compositeur français qui renouvelle le langage musical par la fluidité de ses enchaînements et son style caractérisé par les impressions d’improvisation. Parmi ses œuvres les plus célèbres, on retient les compositions pour piano dont Préludes, pour orchestre tels que Nocturnes ou encore la pièce symphonique Prélude à l’après-midi d’un faune.

Haydn, Joseph (1732 – 1809) : d’origine autrichienne, il est surnommé le « père de la symphonie ». Il en fixa les règles classiques. Il produit une œuvre considérable composée de plus de cent symphonies (L’Horloge, Les Adieux), de vingt-quatre opéras, de sonates, d’oratorios…Il est aussi reconnu comme le père spirituel de W.A Mozart.

Lizst, Franz (1811 – 1886) : la musique de ce compositeur hongrois peut se définir ainsi : mouvement, couleur, audace. Il renouvelle totalement les possibilités pianistiques en matière de sonorité et de technique. En plus de sa large production au piano (Rhapsodies hongroises, Années de pèlerinage), il compose notamment de la musique religieuse et des poèmes symphoniques.

Monteverdi, Claudio (1567-1643) : compositeur italien. Il est considéré comme l’un des musiciens les plus novateurs de son temps. A l’origine de l’Opéra moderne, il influe considérablement les générations suivantes. Son opéra Orfeo, créé en 1607, marque le début de l’art lyrique. A sa mort, il est pleuré dans toute l’Europe.

Mozart, Wolfgang Amadeus (1756 – 1791) : enfant prodige d’origine autrichienne, l’Histoire de la Musique retient essentiellement son nom. Dès son plus jeune âge, il se fait remarqué dans toutes les cours d’Europe pour ses talents de virtuose mais aussi de compositeur. L’étendue de son œuvre demeure gigantesque. Il décline son génie dans tous les genres musicaux. Chacune de ses création, pourtant authentique, conserve une profonde unité musicale avec l’ensemble de ses compositions. La production mozartienne est aussi vaste que diversifiée. Parmi les plus célèbres, des Opéras (Les Noces de Figaro, Cosi Fan Tutte), des Grandes Messes, des hymnes, des airs de concert, des concertos, des sérénades (Petite Musique de nuit), des sonates, des symphonies, etc….

Maurice Ravel

Maurice Ravel

Ravel, Maurice (1875 – 1937) : élève de Gabriel Fauré, il se distingue rapidement dans le monde musical par une production atypique. Son fort caractère fait de lui bien plus qu’un compositeur de renom, il est un musicien engagé. Il n’aura de cesse de défendre ses contemporains et la musique en général. Parmi ses œuvres éclectiques, on note Pavane pour une infante défunte, le Boléro, L’enfant et les sortilèges (Opéra), Daphnis et Chloé (ballet).

Satie, Erik (1866 – 1925) : ce compositeur français incarne la musique moderne. Sa musique rejette la sophistication harmonique et se concentre sur la simplicité, l’ironie et la sensibilité. Pour ne citer que quelques unes de ses œuvres les plus connues : Gymnopédies, Trois morceaux en forme de poire, Pièces froides, etc.

Schumann, Robert (1810 – 1856) : d’origine allemande, il demeure célèbre pour ses pièces pour piano d’une grande poésie. Nombre d’entre elles furent interprétées par son épouse, Clara Schumann, née Wieck.  Son œuvre considérable compte également des symphonies, de la musique de chambre, des lieders, etc. Homme tourmenté et extrêmement sensible, il décède en hôpital psychiatrique.

Strauss, Richard (1864 – 1949) : on peut qualifier son style de romantique baroque bien qu’il appartienne à la famille de la musique dite moderne. Ce compositeur et chef d’orchestre allemand laisse de nombreux poèmes symphoniques dont Ainsi parla Zarathoustra ainsi que des lieders, des ballets, des concertos et des opéras.

Vivaldi, Antonio (1678 – 1741) : ce compositeur italien, surnommé el preto rosso (le prêtre roux), est pour ses contemporains le modèle absolu du compositeur virtuose. Bach et Haendel l’admirent profondément. A noter qu’il excelle particulièrement dans l’art du concerto dont les célèbres Quatre Saisons. Il en composera plus de cinq cents. De suite oubliée à sa mort, son œuvre gigantesque ne sera redécouverte qu’au début du XXème siècle

Richard Wagner

Richard Wagner

Wagner, Richard (1813-1883) : ce compositeur allemand est attiré aussi bien par le théâtre que par la musique. Il subit quelques déboires à Paris, mais reçoit le soutien de Louis II de Bavière, et c’est grâce à lui qu’il réussit à construire le majestueux opéra de Bayreuth. Il va bouleverser la musique et son écriture à travers ses opéras et fera de nombreux disciples à la fin du XIXème siècle.
 
 
 
 
 
 


 
Pour aller plus loin…

La musique romantique
Nos conseils pour partir à la découverte de la musique classique
La musique baroque
La musique moderne
La musique classique

60 commentaires

  1. QuizMus
    18 avril 2015

    Merci pour ce contenu de qualité.
    Nous venons justement de lancer QuizMus, un quiz de musique classique qui permet aux non connaisseurs d’apprendre en s’amusant. Pourriez-vous svp nous aider à le faire connaitre ?
    D’avance merci

  2. Non *Eric
    13 juin 2015

    Selon moi, Berlioz, Schubert, voire Sibelius, Bruckner et Mahler manquent à la liste (du moins pour les compositeurs romantiques).

  3. Non *
    2 juillet 2015

    et chopin -_-

  4. lily
    6 novembre 2015

    super ca mede pour l expo

  5. La maison de la corde
    6 janvier 2016

    Merci beaucoup pour cette liste,

    On pourrais débattre sur le classement , mais il reste vrai qu’ils sont tous inoubliables.
    Je préfère pour ma part la modernité de Erik Satie.

    Je vous souhaites une bonne année.

  6. LMDLC
    25 janvier 2016

    Vraiment sympa cette petite liste merci ça va m’inspirer !

  7. Laura
    15 mars 2016

    J’adore Tchaikovsky ! Pour toute la musique classique je m’abonne à Diapason, au moins on découvre chaque mois de grands artistes, compositeurs, chefs d’orquestre ! C’est parfait et je m’abonne sur kiosquemag : http://www.kiosquemag.com/abonnement/diapason

  8. Non *
    24 mars 2016

    J’ai regardé en diagonale les images et noms de grands compositeurs; c’est bien d’avoir fait ça… J’aimerais si c’était faisable qu’on trouve quelque part un site « compositrices » qui n’inclue que des « classiques », car j’ai appris assez récemment qu’il a existé des compositrices… Je ne parle pas des « actuelles » mais des « anciennes »! (du Moyen-Age à début XXème, en gros- hors jazz et autre « modernités », certains musicologues en ont compté jusqu’à plus de 500 vers les années 1900)… Bien sûr j’aime aussi beaucoup les grands compositeurs que vous nommez (je n’ai pas vérifié les données, comme ça sert pour des élèves des écoles, tâchez de ne pas (trop) vous tromper!

  9. Pourrait-on écrire « nom » au lieu de « non », là où j’ai mis « vmc », merci!

    Pour ceux et celles que ça intéresse, il existe quelques dictionnaires de la musique comportant de nombreuses biographies et listes d’oeuvres, de compositeurs classiques (parfois, des compositrices, pas beaucoup mais elles existent). Je connais entre autres des livres de Roland de Candé (chercher à ce nom), et le « Dictionnaire de la musique » de Marc Honegger . Pour les compositrices, on trouve sur internet le « dictionnaire biographique des femmes compositeurs de musique », de Otto Ebel. Une découverte à (re)faire: ce livre date du tout début des années 1900 , les notices sont parfois extra-brèves, mais on apprend beaucoup de choses. Dans le même registre, on peut lire « Les compositrices en France au XIXème Siècle », de Florence Launay. Votre site est plutôt intéressant (on aimerait parfois plus de titres d’oeuvres: Debussy, c’est aussi « Syrinx » et « Pelléas et Mélisande », par exemple ). On peut conseiller aux élèves en recherche de consulter en bibli ou sur internet, des ouvrages complémentaires… s’ils-elles ont le temps!

  10. Non *vmc
    28 mars 2016

    Questions: avez-vous des portraits des compositeurs cités? (plusieurs se plaignent de ne pas trouver Mozart alors qu’il est cité, c’est probablement parce qu’on ne voit pas son « image »). Et aussi: pourriez-vous citer quelques Italiens? En particulier, les compositeurs d’opéras qu’on entend le plus, Verdi, Donizzetti, Puccini, … Et, pour la France, l’auteur de Carmen.
    Personnellement je regrette un peu l’absence de Schubert, un des plus grands compositeurs de Lieder-mais c’est votre site et on ne peut pas mettre tout le contenu d’un grand dictionnaire, à vous de voir, bien sûr!
    Pour Beethoven: on pourrait peut-être citer plus explicitement « l’Ode à la Joie » devenu l’hymne européen (quoi qu’on pense de « l’Europe » version actuelle…). Et pourquoi pas sa « Fidélio », son unique opéra, ode à l’amour conjugal dan la lutte contre le fascisme?
    Pour les compositrices, je me souviens de :Elisabeth Jacquet de La Guerre (plus simplement Jacquet), au temps de Louis XIV; d’Hélène de Montgeroult, marquise qui survécut à la Terreur révolutionnaire grâce à son interprétation improvisée de La Marseillaise- et 1er prof de piano du Conservatoire, je crois; et plus récemment, Louise Farrenc, XIXème siècle, auteur entre autres choses de 3 symphonies; de Mel Bonis, auteur de nombreuses pages pour orgue, de mélodies accompagnées, d’une difficile mais agréable sonate pour flûte et piano, etc; encore plus récemment, de Germaine Tailleferre, seul membre féminin du Groupe des Six en compagnie entre autres de Francis Poulenc; de Claude Arrieu, compositrice; d’Elsa Barraine, compositrice d’origine juive engagée dans un mouvement de Résistance… (d’autres compositrices plus récentes ont écrit des choses qui moi ne m’intéressent guère, je laisse ce chapitre à d’autres).
    Merci pour ce blog, qui m’a au moins permis d’exprimer ces quelques « détails »!

Laisser un commentaire